Ecriture : Les noms

Bonjour, les amis !


Aujourd'hui, je vais vous parler d'une partie importante de mon écriture, l'invention de noms.

Bien sûr, il y a les noms des personnages, les principaux et les autres, ceux qui parfois ne font que passer.

Il y a aussi les lieux, les objets, les institutions, les armées, les grades...

Quelle est ma méthode ?


Elles sont nombreuses, je vais essayer de ne pas en oublier.


Pour les noms, j'essaye d'établir des règles géographiques. Lorsque vous entendez un nom breton (Le beguec, Jaouen,...) vous savez que cette personne est d'origine bretonne. Je fais donc la même chose. Par exemple, les habitants d'Olima on souvent des noms se terminant en "Tan", comme Giltan ou Kaertan.


Je peux aussi m'inspirer d'une région. Pour Les Larmes des Aëlwynns, je voulais à tout prix éviter des noms de villes ou de lieux à consonnance Anglo-saxonne. J'ai donc essayé des noms celtes ou breton (Moëlan des vents est inspiré par Moëlan-sur-mer, sur la route de Quimper à Lorient). Et puis, j'ai utilisé des noms explicites, comme Port des barques, Bois bleu, Boneter.



Pour les objets, c'est plus compliqué. Je joue beaucoup avec les traductions. Par exemple, le trauer (cet objet de torture dans Yggdrasil) veut dire douleur en allemand.


Est-ce que j'utilise des outils pour aider mon inspiration ? Oui.


Pour les noms de mes personnages, j'utilise :

- Mon fichier des noms. Il est composé de nombreux prénoms, glanés au fils du temps, pendant des dédicaces, de mes lectures, de mes visionnages de séries ou de film.

- Des listes de noms. Pour mes personnages du Vistdäl, je voulais des noms scandinaves, vikings, mais sans que se soit trop visible (impossible d'utiliser Ragnar, par exemple). Alfsigr est un prénom viking, mais je l'ai un peu modifié en Älfsigr. Dans Plus brillantes sont les étoiles, je voulais que mon équipage soit très cosmopolite, j'ai donc cherché des prénoms de toutes les origines.

- Mais parfois, cela ne suffit pas. Il y a donc les générateurs de noms. Kesaco ? Ce sont des sites, souvent utilisés par les rôlistes, qui permettent de proposer des centaines de noms. Je les utilise rarement et si je le fais, c'est souvent pour un personnage ou un lieu très secondaire.

Mes préférés sont :

Mais il en existe plein d'autres.


Mais en fait, pourquoi inventer des noms ?

  • Première raison, j'adore ça.

  • Deuxième raison, certaines choses sont particulièrement ancrées dans notre époque et donc, il est impossible de les utiliser dans un univers de fantasy ou même de space opera.

  • Troisième raison, cela donne de la consistance à l'univers. Les noms utilisés par Robin Hobb dans l'assassin royal ne sont pas là pour faire joli. Ils veulent dire quelque chose. Chevalerie, le prince-héritier, porte ce nom à cause de son caractère.

Enfin voilà, j'essaye de rester cohérente avec mon univers.




11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout