Yggdrasil

Trilogie achevée, Science Fiction, Space Opera

arbre1.gif

Dieu est Celui qui est, Celui qui était, Celui qui sera.

Une dictature religieuse et militaire règne sur la galaxie. L’armée sainte, fanatiquement dévouée à la cause de celui qui se fait appeler Dieu, élimine impitoyablement ceux qui refusent de suivre les préceptes de la religion. Pourtant, les hérétiques propagent les paroles d’une prophétie annonçant qu’un Espoir va se lever et libérer l’univers.
Tourmentée par de terribles cauchemars prémonitoires, Nayla Kaertan arrivera-t-elle à échapper à l’inquisition qui traque sans relâche ceux qui, comme elle, ont des dons étranges ? Doit-elle craindre son supérieur, un homme mystérieux, qui semble posséder des pouvoirs surnaturels ?
Aura-t-elle la force d’affronter son destin ?

Préambule du Credo

1613407019.png
1613407131.png

Prix du roman populaire des collégiens d'Elven (2021)

Rien n'est impossible, il existe toujours un moyen.

Code des Gardes de la Foi

Qui a dit que l'être humain était intelligent. Le commun des mortels est toujours prêt à accepter un mensonge enjôleur et sécurisant plutôt que de s'opposer à une vérité dangereuse et perturbatrice.

Myriam Caillonneau - Yggdrasil - La prophétie

Mais la résistance est dans notre âme. Dès que nous pensons que tout ceci est injuste, nous sommes des résistants.

Myriam Caillonneau - Yggdrasil - La prophétie

Selon sa philosophie de vie et son expérience, il était inutile de regretter ce qui ne pouvait pas être changé. Il fallait intégrer les nouvelles données et agir en conséquence.

Myriam Caillonneau - Yggdrasil - La prophétie

Les larmes coulèrent sans retenue sur ses joues et il cacha son visage dans ses bras, sans comprendre ce qu'il lui arrivait. Ce flux d'émotions l'anéantissait et le brisait. Je ne peux pas vivre ainsi, se dit-il. Je ne veux pas ! Aimer… C'est insupportable !

Myriam Caillonneau - Yggdrasil - La rébellion

Pour créer des hommes impitoyables, il fallait les former de façon impitoyable.

Myriam Caillonneau - Yggdrasil - La rébellion

La haine est un cancer, mon enfant. Je l’ai éprouvée, je l’éprouve encore. Elle te dévore de l’intérieur et ne t’apporte rien.

Myriam Caillonneau - Yggdrasil - La rébellion